Le XING YI QUAN : "renforcer l'Interne" & "protéger l'Externe"

 

Cette discipline permet :

de "renforcer l'Interne" par l’accroissement du potentiel d'énergie vitale et la conservation de la santé, tout en "protégeant l'Externe" en donnant à ses pratiquants les moyens de se défendre en cas d'agression par l’utilisation des formes de l'Art Martial.

 

Dans ces techniques, le corps (XING) guidé par la pensée (YI), et au travers de l'action du poing (QUAN), reproduit les mouvements de l'Energie Interne (QI).L'unité de l'enseignement de l'Ecole se retrouve dans les cinq mouvements essentiels exécutés en rapport avec les cinq éléments de l'énergétique chinoise classique (Eau, Bois, Feu, Terre, Métal), au travers des trois niveaux essentiels (La Terre, l'Homme et le Ciel ).

 

La pratique de ces techniques englobe le travail en "solo", puis avec un partenaire.

Le Xing Yi Quan

Le Xing Yi Quan se compose de cinq séries de mouvements, expressions des cinq éléments, traditionnels chinois, et se pratique dans des formes simples, doubles, séparées, symboliques et énergétiques.

D’un apprentissage très simple, il demande toutefois un long temps d’étude et de pratique pour comprendre jusqu’où les mouvements peuvent nous entraîner. Ce système interne vise directement à assurer la protection du corps et de l’esprit devant une difficulté provenant de l’extérieur (agression, stress,…) ou de l’intérieur (maladie,…) et qui met en péril l’intégrité physique. Comme le Xing Yi Quan deux autres grands styles internes proviennent de Chine : le Ba Gua Quan, le Poing des huit trigrammes, et beaucoup plus connu le Tai Ji Quan, le poing du faîte ultime.

Les arts internes sont une source inépuisable de richesse et d’énergie, le Xing Yi Quan nous l’a déjà démontré. La preuve en est qu’il a traversé le dernier millénaire avec succès, et que les passionnés seront toujours présents pour le faire vivre !